samedi 31 décembre 2011

jeudi 29 décembre 2011

le PS et les verts






mercredi 28 décembre 2011

mardi 27 décembre 2011

Adieu 2011


Je dirais même plus : 2011 une année de m.....

(publié par le Courrier International)

vendredi 23 décembre 2011

jeudi 22 décembre 2011

dimanche 18 décembre 2011

Irak : Les GI quittent le champ de bataille

La guerre du Président G. W. Bush est terminée....sans gloire et en laissant le pays en plein désarroi.

Oui le Tyran a disparu, mais où se trouve la démocratie promise par les USA. Cette guerre a, peut être, ouvert une lueur d'espoir dans d'autre pays arabes mais qu'en est il de ces révolutions. le bilan global de l'intervention américaine est extrêmement contrasté, voire contesté.

La Syrie est en feu comme l’Égypte, la Libye et la Tunisie s'orientent vers des régimes largement teintés d'islamisme.

Certes, Ben Laden est mort et "enterré", mais le danger des extrémistes n'est en rien écarté et cela à coûté de nombreuses vies humaines.

Globalement négatif

(photo Le Figaro)

mercredi 14 décembre 2011

Euro : Ajustement à la baisse/$

Il semble que la belle unanimité affichée à Bruxelles ne soit plus de mise et que le traité fiscal ne soit plus à l'ordre du jour.

L'Irlande et d'autres pays se montrent réticents et un désaccord apparait entre les autorités de Bruxelles et l'Allemagne quand à la déclinaison des accords passés.

L'euro affiche aujourd'hui une baisse sensible par rapport au $ (1.30$ pour un euro). Les marchés sanctionnent à nouveau la zone euro.

Combien de temps encore mettra t on pour appliquer les solutions adéquates (si tant est que l'accord de Bruxelles soit la solution). Le temps avance vite et l'Europe reste sur place....et pendant ce temps là la situation se dégrade.

(photo Le Figaro)

mercredi 7 décembre 2011

Présidentielles 2012 : Sondages

Cliquez sur le graphe pour agrandir

mardi 6 décembre 2011

AAA+ et les socialistes

Et ils proposent quoi les socialistes de casser la thermomètre ou de porter l'âge de la retraite à 70 ans et de réduire les remboursements de la sécurité sociale et les prestations sociales....tiens comme Sarko?

La prostitution et la Loi

Ils n'ont rien de plus urgent à faire nos députés que de s'occuper d'un problème vieux comme le monde et qui n'a jamais trouvé de solution.

La prostitution a toujours existé sous toutes les formes possibles et selon des processus extrêmement variés de celui du Bois de Boulogne à Paris jusqu'à la promotion canapé et ceci les deux (trois, n...) sexes confondus et ce n'est pas une loi interdisant qui mettra fin à ce "métier le plus vieux du monde".

Les aménagements de cette pratique relèvent de décrets de police et de la sécurité publique tant en ce qui concerne les prostitué(e)s qu'en ce qui concerne les "clients".

De plus , Internet et ses réseaux XXX favorise une dilution du problème et se cacher les yeux derrière son petit doigt ne sert à rien.

Une fois l'abolition prononcée que que passerait t il? ........rien, la vie continuerait comme avant.

Un encadrement géographique, voire la création "d'EROS Center" me semble la seule solution pour éviter une trop grande visibilité de ce phénomène incontournable

(photo Liberation)

lundi 5 décembre 2011

Syndicats français : NULS

Je crois que le problème est là : les syndicats français n'offrent pas aux ouvriers et cadres ce qui est attendu. Ils ne sont pas "parti-prenante" des conflits à résoudre raisonnablement. Ils préfèrent manifester dans les rues que de participer loyalement à des discussions sérieuses. Le cas de retraites dans le privé et surtout dans le public est un exemple typique du clientélisme des syndicats

Je serais à leur place je commencerais à me poser des questions existentielles.

D'expérience, en Allemagne, "syndiqué" n'est pas un gros mot et j'ai même connu une Directrice Financière d'un grand groupe déléguée syndicale.

(infographie Challenge")

dimanche 4 décembre 2011

Egypte : 65% de votes pour les islamistes

Et maintenant l'Egypte trouve son salut dans un vote majoritairement islamiste (après la Tunisie, le Maroc, la Libye).

Ces pays sont revenus au "moyen âge" de la démocratie et rien ne me laisse penser que cet islamisme là sera compatible avec une certaine liberté de la presse et de la pensée individuelle, une tolérance, une laïcité.

Les références morales du Coran peuvent, certainement, servir de base à une organisation acceptable d'un état tout comme la morale judéo-chrétienne a permis de fixer certaines limites sociales et politiques, de construire une démocratie acceptable.

Le point fondamental est que la séparation de l'église et de l'état soit clairement stipulée et que le droit d'intervention de l'église (quelle qu'elle soit) dans le séculier soit strictement bordé. Les fous de Dieu ont, certes, le droit d'être fous de ce qu'ils veulent mais la folie est une tare individuelle dont le virus ne doit pas être transmis.

A chacun ses tares!

(photo Liberation)

vendredi 2 décembre 2011

Un printemps menaçant (Courrier International)

Egypte

Les résultats de la première phase des élections législatives devraient être rendus publics ce vendredi 2 décembre. Ils devraient confirmer le bon score réalisé par le parti des Frères musulmans.

Ceux-ci estiment, sur le site de leur parti politique, Liberté et justice, qu'ils recueilleront autour de 43 % des sièges alloués à la proportionnelle (498 sièges sont en lice, dont les deux tiers sont alloués à la proportionnelle sur la base de listes présentées par les partis, le dernier tiers revenant à des candidatures individuelles). Selon la même source, le parti Al Nour, l'une des formations salafistes qui défendent une vision rigoriste de l'islam, devrait obtenir jusqu'à 30 % des sièges attribués à la proportionnelle.

(Dessin de Tom paru dans Trouw)